Le voyage de Teddy (part. 6)

Devançant la vague, une énorme bourrasque s’engouffre subitement dans les voiles que Teddy tient serrées contre lui. La force du coup de vent est telle, qu’elles se gonflent instantanément et s’envolent. Teddy tente bien de les retenir mais à sa grande surprise c’est lui qui se retrouve entrainé. Sans avoir eu le temps de réaliser, il quitte le pont de son bateau et monte, emporté toujours plus haut par la force du vent. Comme son bateau lui semble petit et fragile au milieu de cette mer déchainée. À tel point qu’il se brise en deux et coule en quelques secondes : Teddy l’a échappé belle ! Sa situation n’est pourtant pas brillante, balloté par le vent, trempé par la pluie, enveloppé par la brume des nuages, il ne distingue désormais plus le ciel ni la terre. Enfin après des minutes qui lui semblent des heures, il perce la couche des nuages et retrouve la douce chaleur du soleil. Sous lui, les cumulus à pertes de vues semblent former un grand désert blanc. Porté par sa monture, Teddy d’Arabie fonce plus vite que le vent, il sait que le temps joue contre lui. S’il ne trouve pas un puits très vite, son dromadaire et lui finiront par s’écrouler, déshydratés.

Soudain, il aperçoit comme une grande flaque brillante à l’horizon : lac ou mirage ? Quoiqu’il en soit, c’est sa dernière chance !

ours 2014 03

Porté par sa voile, Teddy glisse vers un petit trou entre les nuages d’où émerge un énorme paquebot. Les cornes de brume de cette ville flottante se mettent à tonner puissamment : le capitaine du navire a aperçu Teddy et fait mettre le cap vers celui-ci. Le vent, comme s’il avait compris la manœuvre, pousse Teddy dans la direction du navire, puis faiblit pour le ramener au niveau du bateau. PLOUF ! Teddy, emmêlé dans sa voile vient d’atterrir au milieu de la piscine du paquebot. Autour de lui, les passagers poussent des cris d’étonnement et d’admiration. Il faut dire qu’un ourson volant, c’est peu commun ! On l’aide à sortir de l’eau, on l’enveloppe dans une serviette et on lui tend une part gâteau. Après avoir traversé tant d’épreuves, Teddy en avait oublié sa faim et engloutit la part en instant, avant de s’endormir dans les bras de ses sauveteurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s