Ceux qui n’avaient pas peur (part. 2)

Un frisson le parcourut, il avait froid. Comment pouvait-il avoir froid à cette période de l’année ? Était-il malade, ou était-ce le monde tout entier qui souffrait d’un mal incurable ? Son esprit s’égara encore un peu dans ces pensées mélancoliques puis il revint à la réalité.

À côté de lui, assise immobile sur le banc depuis de longues heures, comme une statue, une vieille femme rabougrie et courbée, avait subi le long monologue que Raoul semblait destiner autant à elle qu’à lui-même.
— Rentrons mère, il fait froid, lui dit-il.
Elle ne sembla pas réagir à cette phrase, pas plus qu’elle n’avait réagit à celles qu’il avait prononcées plus tôt. Il se leva et la prit alors par le bras. A ce moment, la vieille femme s’anima. Accrochée à son bras, elle se leva péniblement, et se mit en branle à ses côtés. Laissant l’infirmière et son patient sur le banc d’en face, laissant le leur vide, ils empruntèrent le chemin de gravier, entouré de gazon, qui menait à une grande bâtisse blanche. Le bâtiment, imposant, fermait le côté est du jardin, laissant de hauts murs fermer les autres.
Avant d’être convertie en maison de repos – c’était son titre officiel – la bâtisse avait abrité une obscure famille de noblaillons qui avait souhaité avoir un pied-à-terre à Paris. Progressivement le vieil aïeul à qui elle appartenait avait sombré dans la folie, et de nombreux docteurs, illuminés pour certains, charlatans pour d’autres, s’étaient relayés à son chevet. Le dernier de cette longue liste était peut-être celui qui comprit le mieux son patient. Il parvint à domestiquer les délires de celui-ci, à suivre et étudier leur évolution. S’il avait eu quelques talents de médecin, il avait surtout, comme bon nombre de ceux qui avant lui avaient essayé de guérir le vieil homme, le don de l’escroquerie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s