Ceux qui n’avaient pas peur (ch. 3 – part. 3)

Son père la coupa, prenant à témoin son invité. La situation de leur famille, comme de beaucoup d’autres dans la région, était telle que jamais ce rêve ne se réaliserai. Dans ces institutions, le salaire était trop faible pour pouvoir vivre correctement sans avoir un époux pour subvenir aux besoins du foyer. Bien sûr, il existait des établissements qui payaient mieux leurs éducateurs, mais il fallait pour y entrer faire de longues et coûteuses études. Or, cette somme, même en épargnant toute sa vie et encore une autre après, jamais il ne parviendrai à la gagner. Ses revenus permettaient juste à assurer la subsistance de son foyer.
Gaverand continua son explication en accélérant encore, raconta comment sa fille avait déjà pu gagner un peu d’argent en aidant des voisins à rédiger des lettres, mais à peine de quoi se payer quelques heures de cours. Frustré dans sa dignité de père de ne pouvoir l’aider, il cherchait des coupables sans en trouver, puis se rejetait la faute, accablé. Il s’emportait maintenant, partagé entre l’impuissance et la tristesse, entre une envie de se battre et ce crier sa colère. Enfin, épuisé, il se tut.
Jaurès regardait Eléonore. Il détaillait la rondeur de son visage juvénile et prenait plaisir à sentir quelque chose en lui se laisser convaincre par le charme de ces grands yeux lumineux posés sur lui. Ce qu’une part de lui essayait de ne pas dire, une autre, celle qui l’avait suggéré, l’avait déjà accepté. Il n’avait jamais eu besoin d’une assistante, mais s’il fallait en avoir une, ça serait elle. Il eu d’ailleurs l’impression qu’elle l’avait compris, que la chose était entendue et qu’elle n’avait plus besoin d’être dite. Elle lui sourit, gentiment, comme pour le remercier.
Le cours du repas reprit, la soirée se termina. Sur le seuil de la porte, alors que le père le raccompagnait, Jaurès lui proposa en quelques mots d’offrir à sa fille une chance de réaliser son rêve.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s