Ceux qui n’avaient pas peur (ch. 3 – part. 7)

Épuisée par cette marche sans fin, elle finit par s’effondrer en larmes dans une coursive moins fréquentée. La tension accumulée dans son corps se libérait en sanglots et hoquets douloureux qu’Éléonore ne cherchaient plus à contrôler. Indifférents, presque gênés, les visiteurs détournaient le regard en la croisant et accéléraient le pas. Dans sa tête, les idées les plus folles se mélangeait. Elle allait mourir ici, étouffée, oubliée. La panique l’envahissait et bloquait sa respiration.  Elle sentait déjà son esprit d’embrumer, quand une main se posa sur son front.
La fraîcheur de ce contact la surprit tellement que ses angoisses se calmèrent instantanément, comme chassées d’un coup de baguette magique. Levant les yeux vers celui qui avait daigner se pencher vers elle, Éléonore découvrit le visage rieur et constellé de taches de rousseur d’une jeune fille qui ne devait pas être plus âgée qu’elle.
— Je m’appelle Anne-Marguerite. Mais tu peux m’appeler Anne. Qu’est-ce qui t’arrive ?
Toujours sanglotante, honteuse, Éléonore finit par lui avouer qu’elle avait juste eu peur de la foule.
Le rire cristallin d’Anne fit naître sur son visage l’esquisse d’un sourire.
— Crois-moi, il existe des choses bien plus terrifiantes dans ce monde ! Allez courage. Commence par te relever, en regardant le sol et respire profondément. Tu vas voir, ça tout de suite aller mieux.
— Merci, murmura Éléonore d’une petite voix, tout en se redressant.
Dévisageant timidement sa sauveuse, elle réalisa alors qu’elle portait la livrée des employés.
— Vous travaillez ici ?
— Bien sûr, depuis presque deux ans ! Tu veux que je te fasse visiter ?
Sans même attendre la réponse, elle l’entraîna vers un escalier en colimaçon discrètement dissimulé dans un renfoncement.
— D’habitude seul le personnel l’emprunte, mais comme tu es avec moi ça ne pose pas de problèmes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s